La Liberté

Une société sans cash

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
23.12.2020

La pandémie accélère la transition vers les paiements électroniques. Qui gagne, qui paye la facture?

Laurence D'Hont

Enquête » Lorsqu’a couru le bruit que les billets de banque pouvaient être vecteurs du coronavirus, les banques alliées aux opérateurs de paiement électroniques se sont en quelque sorte frotté les mains. Mastercard, Visa ou encore les géants du Web, à travers Google Pay ou Apple Pay, y ont vu une occasion unique de convaincre les consommateurs de la nécessité de faire appel à leur technologie.

Du jour au lendemain, dans la plupart des pays européens, les commerçants ont autorisé, à la faveur d’une baisse des commissions sur les transactions, des achats par carte pour des montants parfois inférieurs à un euro, tandis que les grandes surfaces ont vivement incité les clients à régler leurs courses par paiement sans contact. Selon le Crédit Suisse, l’usage des paiements sans contact a plus que doublé du

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00