La Liberté

Une baisse historique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
28.09.2021

En moyenne, les primes de l’assurance-maladie obligatoire vont baisser de 0,2% en Suisse l’an prochain. Les associations espèrent davantage de réductions et les assureurs plaident pour de nouvelles mesures

Xavier Lambiel

Santé » Pour le conseiller fédéral Alain Berset, «c’est une très bonne nouvelle». Le verdict était très attendu: en 2022, la prime de l’assurance de base obligatoire s’élèvera à 315,30 francs en moyenne. Si elle reste légère, cette baisse de 0,2% par rapport à 2021 est historique. Durant la dernière décennie, les primes ont augmenté de 2,4% chaque année. Depuis l’introduction de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal) en 1997, elles n’avaient baissé qu’une fois, en 2008.

Pas d’explosion en 2023

L’année suivante, elles avaient fortement augmenté. Selon le ministre de la Santé, «nous pouvons déjà dire que la diminution d’aujourd’hui ne sera pas suivie d’une explosion en 2023».

Alain Berset attribue le cré

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00