La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un restaurateur zurichois forme ses cuisiniers lui-même: «ce sont nos diamants»

Pour former de nouveaux employés dans le secteur de la gastronomie, des modèles de formation alternatifs à Gastro Suisse se mettent en place

Au Mönchhof am See, le personnel n’a pas suivi une formation classique. Mais Shamal, Nazmi et Ahmad sont manifestement heureux d’y travailler. © Ariane Gigon
Au Mönchhof am See, le personnel n’a pas suivi une formation classique. Mais Shamal, Nazmi et Ahmad sont manifestement heureux d’y travailler. © Ariane Gigon

Ariane Gigon, Kilchberg (ZH)

Publié le 27.06.2022

Temps de lecture estimé : 12 minutes

Partager cet article sur:

Gastronomie » Le coup de feu approche, le personnel est concentré car les clients arrivent. L’ambiance est en même temps pour le moins joyeuse, grâce, notamment, à Ahmad et Shamal, deux chefs de cuisine qui, il n’y a pas longtemps, lavaient les assiettes. Leur patron, Michel Péclard, croit fortement aux vertus de la formation sur le tas. La stratégie de Gastro Suisse pour répondre au manque de personnel le laisse, en revanche, plus que sceptique.

Nous nous trouvons au restaurant Mönchhof am See, à Kilchberg, sur la rive gauche du lac de Zurich. C’est l’une des quatorze adresses gastronomiques que Michel Péclard et Florian Weber exploitent à et autour de Zurich. Personnage haut en couleur souvent présent dans les médias, le premier est connu pour son franc-parler et ses idées iconoclastes. Un article du Tages-Anzeiger présentant sa formation in

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un nouveau plaidoyer contre le F-35

    Le conseiller national socialiste Pierre-Alain Fridez sort un livre sur l’achat des avions de combat américains
  • pictogramme abonné La Liberté Ueli Maurer en Inde

    Finances, Berne, Edelweiss, Montreux, GRisons, Tessin » Le conseiller fédéral Ueli Maurer a rencontré hier à New Delhi son homologue indienne. Ils ont abordé...
  • Aucun blessé n’est arrivé d’Ukraine

    Guerre » La Suisse attend des clarifications avant d’accueillir des enfants ukrainiens pour des soins. Des enfants ukrainiens doivent recevoir une aide...
  • Mieux défrayer les paysans

    Coûts » En raison notamment de la guerre en Ukraine, les paysans suisses doivent faire face à des coûts de production supplémentaires. Les milieux concernés...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11