La Liberté

Thomas Boyer: «Les réserves doivent servir à financer les frais de la pandémie»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Covid-19 devrait coûter 50 millions au Groupe Mutuel en 2020, selon son directeur général, le Fribourgeois Thomas Boyer © François Wavre
Le Covid-19 devrait coûter 50 millions au Groupe Mutuel en 2020, selon son directeur général, le Fribourgeois Thomas Boyer © François Wavre
Partager cet article sur:
09.04.2021

Directeur général du Groupe Mutuel depuis près de 18 mois, Thomas Boyer annonce une redistribution aux assurés de 50 millions de francs prélevés dans ses réserves.

Xavier Lambiel

Vous redistribuez 50 millions de francs à vos assurés après en avoir rétrocédé 101 l’an passé. Généreux, mais cet argent leur appartient, non?
Thomas Boyer: Oui! L’assurance obligatoire n’a pas vocation à faire des bénéfices ou des réserves. L’important, c’est d’avoir la solidité nécessaire à garantir les prestations. Si elle est suffisante, l’excédent doit revenir aux assurés. Nous l’avions annoncé et nous le faisons. Sous réserve de la validation de l’autorité de surveillance, nous redistribuerons 50 millions. J’aimerais bien que d’autres le fassent aussi.
 
Fin 2020, vous aviez presque 400 millions de francs de réserves, et presque deux fois le taux de couverture de 100%, exigé par la loi… 50 millions, ça peut para&ic

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00