La Liberté

Swiss a dû supprimer des vols

Publié le 03.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Aviation » Quand le personnel de cabine manque à l’appel, l’avion reste sur le tarmac.

Swiss a reconnu hier à demi-mot avoir dû renoncer par deux fois en avril à transporter des passagers à destination de l’Amérique latine en raison d’un faux bond de son personnel de cabine, confirmant une information du quotidien Blick. La compagnie aérienne a indiqué à AWP discuter avec les membres d’équipage concerné des motivations de leur désistement. «Le personnel volant est tenu légalement et contractuellement de se désister dès qu’il ne se sent pas apte à voler», a rappelé un porte-parole.

Ces absences viennent s’ajouter à une situation déjà tendue sur le front des effectifs pour la filiale de Lufthansa, qui s’était lancée l’été dernier dans un vaste et contesté plan de redimensionnement. La direction avait fait marche arrière en fin d’année, envoyant des propositions de réembauche aux 334 personnes licenciées au cours de cette opération. «Plus de la moitié des employés de cabine stationnés à Zurich et Genève ayant alors dû quitter l’entreprise reviennent vers Swiss», note le responsable.  ATS/AWP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11