La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pour tout l’or de la BNS

La fortune et les bénéfices de la banque centrale sont convoités de toutes parts. A quels risques?

Yves Genier

Publié le 23.12.2021

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Redistribution » La pression politique sur la Banque nationale suisse (BNS) s’est brutalement renforcée en cette veille de Noël. Ses abondantes réserves de bénéfices sont à nouveau convoitées pour contribuer à financer l’AVS, cette fois-ci à l’initiative de l’Union syndicale suisse (USS) et de son président Pierre-Yves Maillard, mais aussi de l’UDC. Ses immenses réserves de change sont à nouveau la cible d’économistes renommés réunis dans un groupe de réflexion nommé «SNB Observatory» («Observatoire BNS»), qui veulent les consacrer pour créer un fonds souverain. L’institution, de son côté, dénonce des atteintes à son indépendance et agite le risque de perte de crédibilité de sa politique monétaire.

Tant la distribution des b&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00