La Liberté

Piratage: la riposte se prépare

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.10.2021

La sénatrice fribourgeoise Johanna Gapany veut étendre la protection fédérale contre la cybercriminalité aux administrations et aux petites et moyennes entreprises (PME)

Xavier Lambiel

Parlement » A Montreux, les portes des bureaux municipaux sont toujours closes. Les systèmes ne fonctionnent plus. Les citoyens attendront. Intervenu dimanche dernier, le piratage des administrations de Montreux et des communes voisines occupe toujours une cellule de crise. La cyberattaque a été commise à l’aide d’un ransomware, un logiciel qui crypte les informations. En mai, c’est Rolle qui a été prise pour cible, et qui n’a pas communiqué. Selon Le Temps, les données de 5’000 citoyens ont été rendues accessibles en ligne, avec de nombreux documents sensibles.

Pour Johanna Gapany, «la confiance est essentielle pour tirer le meilleur de la numérisation sans prendre de risque». Fraîchement élue à la vice-présidence des libéraux-radicaux, la conseillère aux Etats fribourgeoise travaille depuis plusieurs semain

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00