La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pierin Vincenz se défend

Le procès contre l’ancien patron de Raiffeisen et six autres personnes s’est ouvert

Ariane Gigon, Zurich

Publié le 26.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Banques » Au premier jour d’un procès qui devrait en compter neuf au total, jusqu’au 23 mars, seul l’ancien directeur général de Raiffeisen a été interrogé. «Je n’ai pas le sentiment d’avoir fait quelque chose de criminel», a-t-il déclaré en fin d’audience. S’il a dépensé des dizaines de milliers de francs en vins chers et en voyages, c’était «par générosité pour de possibles clients».

Au Volkshaus de Zurich, le décor placé sur une véritable scène pourrait être celui d’une pièce de théâtre: six tables entièrement drapées de blanc, un meuble contenant des classeurs fédéraux rouges, et cinq personnages face au public. Sauf que ce sont des juges du Tribunal de district de Zurich, et que, en fait de public, trois pro

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00