La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Phytosanitaire: des retards d’homologation nocifs pour l'agriculture

La lenteur dans l’homologation de produits phytosanitaires pour les cultures énerve tout le monde

Guillaume Chillier

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Agriculture » Ils sont beaucoup à ne pas être très contents. Ils estiment que la Suisse met en danger ses agriculteurs, sa compétitivité, son environnement et sa biodiversité. La raison: des centaines de produits phytosanitaires qui tardent à entrer sur le marché suisse alors qu’ils offriraient une alternative bienvenue aux solutions actuellement disponibles pour les agriculteurs. A Berne, des élus de tous bords politiques s’agitent depuis des mois pour accélérer les procédures. Un peu dépitée, la Confédération bouge et s’explique.

Actuellement en Suisse, quelque 700 demandes d’homologation sont en attente de traitement, ce qui représenterait deux ans de retard. Près de la moitié concerne de nouveaux produits. «Le cadre légal est favorable à l’utilisation de produits novateurs et officiel

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11