La Liberté

Mieux défrayer les paysans

Publié le 11.08.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Coûts » En raison notamment de la guerre en Ukraine, les paysans suisses doivent faire face à des coûts de production supplémentaires. Les milieux concernés demandent donc d’adapter en conséquence les prix des céréales panifiables et du lait.

Les coûts supplémentaires se montent au moins à 900 millions de francs à cause de la hausse des prix des moyens de production, ont communiqué hier l’Union suisse des paysans (USP), la Fédération suisse des producteurs de céréales (FSPC) et Swissmilk. Malgré certains ajustements des prix à la production, plus de 300 millions ne sont pas couverts.

Pour la culture d’un hectare de céréales panifiables, les coûts de production ont augmenté cette année d’environ 500 fr. en raison de la hausse des prix de l’énergie, des engrais et des machines, détaillent l’USP et la FSPC. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11