La Liberté

Le loup à nouveau visé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour protéger les animaux de rente, les critères permettant de faire abattre un loup devraient être assouplis. © Keystone-photo archive
Pour protéger les animaux de rente, les critères permettant de faire abattre un loup devraient être assouplis. © Keystone-photo archive
Partager cet article sur:
02.03.2021

Malgré le rejet de la loi sur la chasse en septembre, le parlement s’apprête à faciliter le tir du prédateur

Xavier Lambiel

Chambres fédérales » Ce dimanche, la louve F78 a été abattue. Quand le garde-chasse bernois a appuyé sur la détente, le prédateur tentait de s’introduire dans un enclos protégé. Arrivée d’Italie, cette femelle a été identifiée pour la première fois au mois d’octobre, après avoir tué trois moutons. Quand le canton de Berne a mis sa tête à prix, le 19 février, elle avait tué 32 bêtes de rente, alors que 20 animaux blessés avaient dû être abattus et quatre avaient disparu. Pour l’inspecteur de la chasse Niklaus Blatter, «il n’y avait malheureusement pas d’autre solution».

Durant la session qui vient de débuter, les Chambres fédérales se prononceront sur deux motions qui demandent à la fois un assouplissement des conditions de tir des

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00