La Liberté

La Suisse, «fertile et disponible»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
14.09.2021

Alessandra Cerreti revient sur la lutte antimafia au congrès de l’Observatoire tessinois de la criminalité

Andrée-Marie Dussault

Mafia » Le nouvel Observatoire tessinois de la criminalité, fondé en janvier à Lugano, tiendra son premier congrès jeudi. Invitée de choix, la procureure de la direction antimafia de Milan, Alessandra Cerreti, y fera valoir l’urgence d’uniformiser la législation européenne pour combattre les mafias.

A quel point et où les mafias italiennes sont-elles enracinées en Suisse?

Alessandra Cerreti: Les enquêtes conduites tant sur le territoire italien que suisse montrent que les mafias italiennes, mais aussi étrangères, sont réparties sur l’ensemble du territoire helvétique, avec une prédominance dans les régions de frontière, notamment au Tessin en ce qui concerne le crime organisé italien. Celles-ci sont des zones de transit pour le trafic d’armes, de stupéfiants et pour des fugitif

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00