La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La presse appelle à l’aide directe

Les petits journaux sont à la peine. Exemple du quotidien Le Courrier qui souhaite un soutien étatique

Sevan Pearson

Publié le 28.09.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Médias » Après le Gouvernement fribourgeois qui a renoncé à une aide cantonale récemment, le Conseil des Etats pourrait bien lui aussi enterrer un soutien fédéral à la presse écrite. Une motion demandant de poursuivre de manière transitoire en 2022 l’aide Covid pour les journaux dont le tirage n’excède pas 40’000 exemplaires est soumise aux sénateurs ce jeudi. Le texte avait été accepté par le Conseil national en juin dernier.

Pour Kate Reidy, directrice du quotidien Le Courrier (8100 exemplaires), avec lequel collabore La Liberté, c’est un peu la douche froide. «Cette motion s’inscrirait dans la suite logique du soutien octroyé durant le Covid. Quelle que soit l’issue du vote, il faut soulever la question de l’aide directe à la presse», insiste la responsable.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11