La Liberté

La politique agricole en pause

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans les milieux agricoles, la PA22+ fait craindre une réduction de la production indigène et des pertes de revenus pour les exploitants. Alain Wicht-archives
Dans les milieux agricoles, la PA22+ fait craindre une réduction de la production indigène et des pertes de revenus pour les exploitants. Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
15.12.2020

Le Conseil des Etats a choisi hier soir de geler le projet du gouvernement

Philippe Castella

Politique » La nouvelle politique agricole (PA22+) a été mise en sommeil pour plusieurs années hier soir par le Conseil des Etats. Par 28 voix contre 16, celui-ci a décidé de ne retenir que le volet financier du projet et de reporter toutes les modifications légales. Les sénateurs demandent dans l’intervalle l’élaboration par le Conseil fédéral d’un nouveau rapport qui dresse une vue d’ensemble de la politique agricole.

Pour défendre sa réforme, le ministre de l’Economie Guy Parmelin n’a pu compter que sur les voix de la gauche et de quelques voix éparses à droite, dont celles des libéraux-radicaux romands Olivier Français (VD) et Johanna Gapany (FR).

Les tensions persistent

«Nous ne devons pas légiférer en l’absence de concept», a soutenu Ruedi Noser (plr, ZH). «Nous av

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00