La Liberté

L’œil de Pékin n’est jamais loin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
10.06.2021

Des Tibétains, des Ouïgours et même des Suisses témoignent de la surveillance du régime chinois

Philippe Boeglin

Surveillance » Ils ont souvent un point commun, la peur. Des dizaines de Tibétains et de Ouïgours vivent en Suisse, mais ne sont pas tous rassurés pour autant. La Chine communiste qu’ils ont quittée, ou fuie, ne les perd pas de vue. Elle les surveille, épie, intimide. Une réalité que le Service de renseignement de la Confédération (SRC) ne se prive pas de souligner. Le problème est connu, mais assez superficiellement.

Pour tenter de capter l’ampleur du phénomène, nous avons fouillé au sein de la communauté tibétaine et rencontré des Ouïgours de Suisse. Plusieurs personnes n’ont pas souhaité s’exprimer, même sous couvert d’anonymat. Au final, treize témoignages ont pu être réunis et des éléments écrits ont été consultés. Les récits se recoupent

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00