La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L'initiative sur l'Europe issue de la frustration (analyse)

Depuis l’abandon de l’accord-cadre institutionnel avec l’Union européenne, beaucoup de débutés pro-européens cherchent des alternatives. L’initiative sur l’Europe se veut être une tentative de renouer les liens de la Suisse avec l’Union européenne

Philippe Castella

Publié le 31.08.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Analyse

Cela fait quinze mois désormais que le Conseil fédéral a enterré le projet d’accord-cadre institutionnel avec l’Union européenne, faute de majorité politique. Et depuis lors, sur le front européen, c’est la politique «Mikado», comme l’a décrite hier Sanija Ameti, coprésidente d’Opération Libero. Soit une sorte de jeu où le premier qui bouge a perdu.

Pour tous les europhiles et ceux qui souffrent des mesures de rétorsion de Bruxelles, chercheurs et étudiants en premier lieu, cet immobilisme est très frustrant. D’où cette envie de faire bouger les choses malgré tout.

Un texte modéré

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la nouvelle initiative populaire pro-européenne, dont le texte a été présenté hier aux médias. Ses auteurs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11