La Liberté

L’identité électronique baffée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
08.03.2021

Par 64,4% des voix, le peuple saborde l’e-ID portée par la droite. Il refuse de la confier à des privés

Philippe Boeglin

Numérisation » L’identité électronique n’a pas eu l’ombre d’une chance. Les Suisses l’ont coulée hier par 64,4% des voix, à l’unanimité des cantons. Favorables au projet, le Conseil fédéral et les trois partis bourgeois traditionnels – Le Centre (ex-PDC), PLR et UDC – encaissent une défaite sans appel. La population balaie leur conception de l’identité électronique (e-ID), émise et contrôlée par des entreprises privées, moyennant une reconnaissance par l’Etat.

L’e-ID n’est cependant pas morte. Notre mode de vie appelle à l’utiliser toujours plus sur internet pour des achats ou des démarches avec les autorités. Même les opposants souhaitent lui donner un second souffle, sous une autre forme. Leur credo: une gestion par les pouvoirs publics, et un stockage d&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00