La Liberté

L’Autriche se contente de surveiller

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.09.2020

En matière de sécurité aérienne, l’approche de l’Autriche est bien différente de celle de la Suisse

ISAURE HIACE, LE TEMPS

Votations fédérales » Alors que les Suisses sont appelés à se prononcer, le 27 septembre prochain, sur l’achat de nouveaux avions de combats, focus sur le voisin autrichien. S’il y a des similitudes entre les deux pays, la stratégie de l’Autriche en matière de sécurité aérienne est bien différente de celle de la Suisse.

Difficile de ne pas comparer la Suisse et l’Autriche, tant les deux voisins partagent de points communs. De populations comparables – 8,6 millions pour la Suisse, 8,9 pour l’Autriche –, les deux pays alpins sont neutres et ne font pas partie de l’Otan. Mais lorsqu’on s’intéresse à la sécurité aérienne, ce sont pourtant les différences entre les deux états qui frappent.

Flotte plus modeste

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder la taille de leurs flott

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00