La Liberté

Interdiction de voyager mal reçue

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
16.12.2020

Le PS et l’UDC ne veulent pas du projet limitant les déplacements des permis F à l’étranger.

Igor Cardellini

Asile » Beaucoup de Suisses et d’immigrés ayant de la famille à l’étranger ont expérimenté l’impossibilité de les voir cette année en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie. Cette situation, les détenteurs d’un permis F la vivent parfois de manière prolongée. Aujourd’hui, les personnes admises à titre provisoire peuvent se rendre à l’étranger sur autorisation du Secrétariat d’État aux migrations (SEM) sous certaines conditions.

La motion du PDC Gerhard Pfister, soumise en 2015 au plus haut de la dernière vague migratoire, demande que la loi soit plus stricte et appelle à une interdiction de voyager dans le pays d’origine. Le projet du Conseil fédéral prévoit des exceptions mais étend le principe de l’exclusion des voyages à to

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00