La Liberté

Grosses surprises à Bâle-Ville

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Grosses surprises à Bâle-Ville
Grosses surprises à Bâle-Ville
Partager cet article sur:
26.10.2020

Deux sortants, dont la présidente verte du gouvernement, sont en ballottage

Elections » La libérale Stephanie Eymann apparaît comme la candidate surprise aux élections au Conseil d’Etat de Bâle-Ville. Elle a manqué l’élection de peu, loin devant l’actuelle présidente du gouvernement, la verte Elisabeth Ackermann, qui arrive en neuvième position et doit affronter un deuxième tour, comme le sortant PLR Baschi Dürr. La majorité rose-verte est ainsi en sursis.

Après le premier tour de scrutin, trois des cinq membres sortants du Conseil d’Etat et un nouveau candidat ont atteint la majorité absolue de 24 716 voix: Tanja Soland (ps), à la tête des Finances, arrive en première position avec 33 175 voix. Elle est suivie du directeur de la Santé Lukas Engelberger (pdc) et du responsable de l’Education Conradin Cramer (libéral).

Le conseiller national Beat Jans (ps), 56 ans, a aussi obtenu la majorité absolue avec 28 751 voix. Mais c’est Stephanie Eymann (Parti libéral, qui, à Bâle, n’a pas fusionné avec les libéraux-radicaux) qui apparaît comme la vérit

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00