La Liberté

Avions de combat: le F-35 remonte la pente

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.06.2021

La ministre Viola Amherd le favoriserait et a de bonnes chances devant ses collègues

Philippe Boeglin

Armée de l’air » Le F-35 donne le tournis. Pas seulement parce qu’il est surnommé la «Rolls-Royce» ou la «Ferrari» des airs. Mais aussi parce qu’il serait sur le point de devenir le prochain avion de combat de l’armée. Selon la NZZ et la télévision alémanique SRF, le F-35 aurait les faveurs de la ministre de la Défense Viola Amherd. Une information que le département de la conseillère fédérale valaisanne ne confirme pas. Mais rien ne laisse présager pour l’instant, à sonder l’entourage de plusieurs de ses collègues, que le Conseil fédéral lui impose un autre chasseur. La décision finale interviendra le 30 juin, voire ce mercredi déjà.

Pour le F-35 conçu par Lockheed Martin, le parcours a été semé d’embûches. L’engin am&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00