La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Albert Rösti, le «sympa» défenseur des énergies fossiles, au Conseil fédéral

Le Bernois a été élu dès le premier tour ce mercredi. Portrait de cet ancien président de l’UDC, qui a le don de faire cauchemarder les écologistes
 

Bayron Schwyn/ESH Médias

Publié le 07.12.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Albert Rösti n’a finalement pas fait mentir les pronostics: il accède à la plus haute fonction politique du pays. Conseiller national UDC depuis onze ans, le Bernois a été choisi dès le premier tour par l’Assemblée fédérale, ce 7 décembre, pour entrer au gouvernement. Il a obtenu 131 voix, contre 98 pour son adversaire, le Zurichois Hans-Ueli Vogt (majorité absolue à 122). L’actuel président de la petite commune d’Uetendorf (BE) prendra ses fonctions le 1er janvier prochain.

Albert Rösti a explosé de joie au moment d’apprendre la nouvelle. Dans une courte allocution après son élection, il a prié les parlementaires de soutenir sa politique, même ceux qui ne l’ont pas choisi. «La porte de mon bureau sera toujo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11