La Liberté

Elle a le volley dans le sang

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ce n’est pas forcément évident sur cette image, mais Mita Uiato sait apporter le calme aux Power Cats. © Aldo Ellena-archives
Ce n’est pas forcément évident sur cette image, mais Mita Uiato sait apporter le calme aux Power Cats. © Aldo Ellena-archives
Partager cet article sur:
22.10.2021

Nouveau métronome des Power Cats, l’Américaine Mita Uiato a suivi les pas de sa grande sœur

Patrick Biolley

Ligue A » Le prénom inscrit sur son passeport est Rainette. Rien à voir cependant avec la grenouille du même nom, même si les qualités d’une volleyeuse se rapprochent de celles du batracien. «Il n’y a aucun lien. Mon père avait lu ce nom et voilà», rigole celle qui a découvert la signification française de son prénom officiel au moment de l’interview. «Je préfère qu’on m’appelle Mita, c’est plus court et les gens s’en souviennent plus facilement.» Mita Uiato, donc, Californienne d’origine, est la nouvelle passeuse des Power Cats qui reçoivent Neuchâtel ce soir (lire ci-dessous).

La saison dernière, elle évoluait en France, à Terville Florange (nord-est du pays), avec qui elle a terminé sixième d’une des ligues les plus relevées d’Europe. «C&rs

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00