La Liberté

Le petit Fritzli au paradis des grands

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Fritz Chervet (à gauche) lors de son combat face au Thaïlandais Chartchaï Chionoi le 27 avril 1974. © DR
Fritz Chervet (à gauche) lors de son combat face au Thaïlandais Chartchaï Chionoi le 27 avril 1974. © DR
Partager cet article sur:
31.08.2020

En champion de boxe, Fritz Chervet avait électrisé le pays. Le Fribourgeois est décédé à 77 ans

pascal bertschy

Boxe » Comme les Suisses ont aimé ce champion! D’ailleurs, ils en avaient fait naguère leur Fritzli national. Tristesse et nostalgie de mise pour ceux qui s’en souviennent: Fritz Chervet est décédé samedi à Meyriez, près de Morat, à l’âge de 77 ans.

Pour ce qui est de sa place dans l’histoire du sport suisse, l’affaire est réglée depuis longtemps. Aucun de nos boxeurs n’a été populaire comme lui. Aucun n’a été comme lui si près de décrocher un titre de champion du monde, pas même l’excellent Mauro Martelli. Grand, le petit Fritzli l’a été. Il a étincelé sur les rings, de surcroît en un temps où la boxe était reine du monde et où les titres signifiaient quelque chose.

La trilogie contre Atzori

Début des années 1960. Chez les Chervet, les quatre garçons font de la boxe. Fritz, lui, semble avoir été inventé pour elle. Allez, le Fribourgeois de Berne effectue ses débuts chez les professionnels en 1962 à Genève. Si c’est du lourd? Non, on ne peut pas dire ça. Fritz Chervet (

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00