La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«C’est un rêve qui s’est réalisé»

Raffaele di Gioia: «Je me suis retrouvé avec un grand nombre d’athlètes que je considère comme des idoles.» © DR
Raffaele di Gioia: «Je me suis retrouvé avec un grand nombre d’athlètes que je considère comme des idoles.» © DR
Partager cet article sur:
Publié le 01.12.2021

Vice-champion de Suisse, Raffaele di Gioia retient surtout sa participation aux mondiaux

Patricia Morand

Karaté » Raffaele di Gioia peut et doit lever le pied après un mois de novembre intense. Le karatéka de 21 ans a participé à ses premiers mondiaux en élite, aux Emirats arabes unis, puis aux championnats de Suisse à Sursee samedi dernier. S’il garde un souvenir émerveillé de son déplacement à Dubai, il regrette un faux pas lors des joutes nationales. En or au printemps pour l’attribution des titres 2020, il a dû se contenter d’argent dans la même catégorie – 75 kg cet automne sur les tatamis lucernois.

«Ma première expérience aux championnats du monde, c’est un rêve qui s’est réalisé», s’enthousiasme Raffaele di Gioia. «J’ai toujours souhaité vivre une telle compétition et l’ambiance a vraiment été géniale. Je me suis retrouvé avec un grand nombre d’athlètes que je considère comme des idoles, que j’admire et que je regarde depuis que je suis tout petit. Alors, me retrouver sur les mêmes tatamis qu’eux m’a comblé.»

«C’était éprouvant»

Le Sarinois a découvert les exigence

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00