La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’option sprint pour progresser

La Fribourgeoise Karen Gaillard bouclera sa troisième saison de compétition à mi-octobre au Castellet

Karen Gaillard: «Tout le monde roule en paquet, sur des bolides identiques, hormis le carénage laissé à choix.» © DR
Karen Gaillard: «Tout le monde roule en paquet, sur des bolides identiques, hormis le carénage laissé à choix.» © DR
Karen Gaillard: «Tout le monde roule en paquet, sur des bolides identiques, hormis le carénage laissé à choix.» © DR
Karen Gaillard: «Tout le monde roule en paquet, sur des bolides identiques, hormis le carénage laissé à choix.» © DR

Gilles Liard

Publié le 08.10.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Automobilisme » Visière baissée, Karen Gaillard fend la bise. Depuis 2020, la jeune fille de Pont-la-Ville roule, pense et vit auto. Une passion qu’elle dévore au quotidien. Et quand ce n’est pas dans le baquet de sa Mitjet qu’elle l’assouvit, c’est sur son VTT ou derrière le bureau d’un entrepreneur qu’elle démarche pour un soutien financier (voir ci-après).

A 21 ans, la Gruérienne est en passe de boucler sa troisième saison complète de compétition. Et 2022, elle a décidé de la marquer du sceau «sprint». Dans l’optique de parfaire sa progression: «Ce championnat Mitjet 2L FFSA propose 24 courses d’une vingtaine de minutes étalées sur six week-ends. Les bagarres sont plus intenses qu’en endurance où l’on doit préserver la voiture. Là, tout le monde roule en paquet, s

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11