La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une opération pas si spéciale

Jouer devant des gradins entièrement féminins: «Les Elles du Dragon» n’a été qu’une demi-réussite avec quasiment autant d’hommes que de femmes samedi dans la patinoire. «Mais l’objectif a été atteint», assure John Gobbi

Il y avait plus de femmes que d’habitude dans les gradins de la BCF Arena samedi, essentiellement dans les secteurs des loges et des places assises. © Alain Wicht
Il y avait plus de femmes que d’habitude dans les gradins de la BCF Arena samedi, essentiellement dans les secteurs des loges et des places assises. © Alain Wicht

François Rossier

Publié le 16.10.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Ambiance » «Ça va être une sacrée soirée! Y’aura plein de nanas!» Une heure avant le derby entre Fribourg-Gottéron et Lausanne, certains peinaient à cacher leur impatience dans les pissoirs de la BCF Arena. Mais la patinoire n’a pas vécu la déferlante rêvée par Chantal Robin, directrice de la Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg (CCIF), et le club lorsqu’ils ont dévoilé leur projet «Les Elles du Dragon» au début septembre. «On doit être complet. Au moins au niveau des places assises», ambitionnait-elle alors.

Six semaines plus tard, son appel n’a pas trouvé l’écho espéré. Si les femmes étaient clairement majoritaires dans les loges et bien présentes aux places assises, de nombreux hommes garnissaient aussi les gradins. «Il y a claireme

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11