La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’arrivée des gardiens étrangers redistribue les rôles en National League

L’arrivée des gardiens étrangers a redistribué les cartes. Tous concernés, Waeber, Hughes et Meier racontent

François Rossier

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

National League » Le passage de quatre à six étrangers n’est pas sans conséquence pour les hockeyeurs au passeport rouge à croix blanche. Les places sont devenues chères en National League. Pour les joueurs suisses de second rôle, mais aussi – et surtout – pour les gardiens. Depuis le début de la saison, les renforts étrangers ont gardé les filets à 84 reprises, un nombre qui représente plus de 25% des titularisations dans l’élite.

Un taux qui influe directement sur le quotidien des gardiens helvétiques. Ludovic Waeber, Connor Hughes et Jeffrey Meier font face à cette nouvelle réalité. Avant le choc entre Fribourg-Gottéron et les Zurich Lions ce soir à la BCF Arena (lire aussi ci-dessous), les trois hommes partagent leur nouvelle réalité. «C’est une épine dans le pied. La situation n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11