La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Dans les coulisses du Suisse-Serbie de 2018

Quatre ans après «l’affaire de l’aigle bicéphale», la Suisse et la Serbie se retrouvent pour un match décisif ce vendredi soir (20h). Cette fois, saura-t-on éviter de mêler sport et politique? Retour en 2018, lorsque la tension entre les deux équipes était à son comble.

Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri mimant l'aigle bicéphale à la Coupe du monde 2018 en Russie avait fait polémique. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri mimant l'aigle bicéphale à la Coupe du monde 2018 en Russie avait fait polémique. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Pierre Schouwey

Publié le 02.12.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

A Feusisberg et Kaliningrad, en passant par Togliatti, nombreux furent les prémisses d’un naufrage communicationnel qui a mené à la célèbre «affaire de l’aigle bicéphale». Sur place avec l’équipe de Suisse en Russie, La Liberté vous replonge dans les coulisses de l’épisode 1 de Suisse-Serbie à quelques heures du deuxième duel entre les deux nations.

L’avant Coupe du monde: En mai 2018, à deux semaines du grand départ, l’équipe de Suisse lance son camp d’entraînement à Feusisberg. Assis sur une terrasse avec vue sur le lac de Zurich, Xherdan Shaqiri parle de tout, mais s’attarde particulièrement sur le match de la Serbie, qui s’annonce spécial de par ses origines kosovares. La Liberté et d’autres médias présents prennent note des déclarations de «

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11