La Liberté

Elfic Fribourg d’abord, l’avenir ensuite

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Trois jours après avoir battu Landerneau, Nancy Fora (en blanc) et Elfic Fribourg ont rendez-vous ce soir avec Boom. FIBA
Trois jours après avoir battu Landerneau, Nancy Fora (en blanc) et Elfic Fribourg ont rendez-vous ce soir avec Boom. FIBA
Partager cet article sur:
22.01.2021

Pour Nancy Fora, l’Eurocoupe est moins un tremplin qu’un objectif à court terme. «Nous voulons passer!»

Pierre Salinas

Basketball » Mardi: match. Mercredi: match. Aujourd’hui: match. Et hier? Qu’ont bien pu faire les joueuses d’Elfic Fribourg 24 heures avant d’affronter les Belges de Boom? Elles ont veillé à prendre du repos, pardi, beaucoup de repos, même. Au bout du fil, Nancy Fora avoue «sentir ses muscles un peu plus que d’habitude».

Le corps est fatigué mais, dans la voix de la meneuse de 23 ans, aucune marque de lassitude. La «bulle» de Landerneau, ville de Bretagne qui accueille les quatre prétendants du groupe E aux huitièmes de finale de l’Eurocoupe FIBA, pourrait éclater que la Tessinoise garderait son regard fixé vers son seul et unique objectif: passer la phase préliminaire. Pour ce faire, pas le choix: s’imposer ce soir (17 h) devant les Flamandes et espérer que Venise, qui a tout englouti sur son passage jusque-là, fasse le m&eac

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00