La Liberté

Buteur, bâtisseur et vendeur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Michael Morel: «Mes potes m’ont toujours vu davantage comme un coéquipier que comme un directeur technique.» © Alain Wicht
Michael Morel: «Mes potes m’ont toujours vu davantage comme un coéquipier que comme un directeur technique.» © Alain Wicht
Partager cet article sur:
16.10.2021

Sa place en demi-finale de LNA, Léchelles la doit en partie à Michael Morel, joueur et directeur technique

Pierre Schouwey

Skater hockey » Une percée depuis la gauche, une feinte pour éliminer son adversaire et un tir en backhand dans la lucarne opposée. Alors qu’il restait 48 secondes à jouer, samedi dernier à Cadempino, Michael Morel, déjà auteur de l’égalisation au début de la troisième période, a envoyé Sayaluca Lugano en vacances et Léchelles au septième ciel. La joie fut immense. La fête qui a suivi aussi. «C’était une grosse victoire collective d’une belle bande de potes, insiste le héros décisif. D’ailleurs, un suiveur de longue date de Lugano est venu nous féliciter à la fin du match, disant qu’il n’avait jamais vu une équipe aussi solidaire.» Reste qu’en inscrivant avec style le goal de la qualification pour les demi-finales, que les Broyards entament aujourd’hui à Rossemaison, l’attaquant au N°19 a signé le plus beau chapitre d’un livre qu’il coécrit depuis 10 ans. Et pas uniquement dans les bandes ou devant le but.

Deux casquettes

Quand il retire sa grille de hockeyeur, Michael Morel

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00