La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Autodidactes et ambitieux

Thibaut et Noah Keller de Lossy gravissent les échelons suisses et européens à la vitesse de l’éclair

Après avoir tourné le dos au football, Thibaut (à droite, le plus âgé) et Noah Keller ont connu une progression fulgurante dans les sports équestres ces trois dernières années. © Charly Rappo
Après avoir tourné le dos au football, Thibaut (à droite, le plus âgé) et Noah Keller ont connu une progression fulgurante dans les sports équestres ces trois dernières années. © Charly Rappo

Patricia Morand

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Hippisme » L’aîné vient de monter sur la deuxième marche du podium des championnats de Suisse jeunes cavaliers, après avoir été champion de Suisse (2020) et médaillé de bronze (2019) chez les juniors. Son frère cadet vient pour sa part d’être titré chez les juniors, également au Chalet-à-Gobet. Ensemble, Thibaut et Noah Keller sont devenus vice-champions d’Europe juniors avec l’équipe de Suisse l’année dernière. Les deux cavaliers de Lossy n’entendent pas s’arrêter là. Rencontre avec les fils d’Hélène Keller et de Gian-Battista Lutta, l’un des plus grands marchands de chevaux du pays, dans les installations familiales où ils ont grandi.

Tombés dans la marmite hippique, comme leur plus grand frère qui n’y est jamais revenu, Thibaut et Noah Keller avouent avoir commencé par s’en éloigner. «Au début, on n’aimait pas trop… On a préféré jouer au football au village d’à côté», explique le benjamin, Noah. Pareil pour le frangin, de deux ans son aîné. Aucun des deux ne se souvient d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11