La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Morat-Fribourg: atterrir vendredi, décoller dimanche

Ayenew Kasanesh s’est imposée au sprint pour ce qui est son tout premier voyage hors d’Afrique

Ayenew Kasanesh: une victoire au sprint qui peut lui ouvrir d’autres portes. © Alain Wicht
Ayenew Kasanesh: une victoire au sprint qui peut lui ouvrir d’autres portes. © Alain Wicht

Pierre Schouwey

Publié le 03.10.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Elites dames » Le coup de pistolet de la 88e édition de Morat-Fribourg n’avait pas encore résonné que, déjà, Christian Calanni, l’agent des quatre favorites désignées, avait course gagnée. «C’était joué d’avance», acquiesce le Vaudois, «surpris» par l’absence de l’Ethiopienne Helen Bekele. Trop chère, la détentrice du record du parcours (57’50 en 2019) a laissé la voie libre à deux de ses compatriotes, Ayenew Kasanesh et Serkalem Mengiste Mekonnen, ainsi qu’aux Kényanes Cynthia Kosgei et Beatric Cherono. Tandis que Melanie Maurer, la meilleure Suissesse, s’est accrochée tant qu’elle a pu (lire ci-contre), aucune des protégées de Christian Calanni n’a décroché, offrant au public massé des deux côtés de la route des Alpes un sprint

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11