La Liberté

Coach anglais suspendu à vie

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Athlétisme » Toni Minichiello a été banni à vie par la fédération britannique. Ceci après qu’une enquête interne a conclu qu’il avait eu de longue date des «comportements sexuels déplacés» envers plusieurs athlètes.

Minichiello, un des principaux entraîneurs britanniques d’athlétisme et qui était notamment l’entraîneur de Jessica Ennis-Hill lors de son titre en heptathlon aux Jeux olympiques de 2012 à Londres, a aussi eu «des gestes et comportements parfois agressifs relevant du harcèlement moral» envers des athlètes, selon les conclusions de cette enquête. «Je nie fermement toutes les accusations portées contre moi», a réagi l’entraîneur de 56 ans.

L’identité de ses victimes n’a pas été dévoilée par le rapport de la fédération. Selon le Guardian et le Daily Telegraph, Ennis-Hill ne figurerait pas parmi elles. Toni Minichiello avait été suspendu il y a un an dans l’attente des résultats de l’enquête de la fédération. Celle-ci a conclu qu’il avait «enfreint à de multiples reprises les termes de sa licence, sur une période excédant 15 ans», évoquant une «grave rupture de confiance».

Alors que sa licence a expiré durant sa suspension, la fédération britannique est convaincue qu’il n’y aura plus jamais la possibilité d’en accorder une autre à Toni Minichiello. Toute nouvelle demande sera rejetée «à perpétuité». ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11