La Liberté

A Lyon, le calvaire du sportif confiné

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En partant du principe qu’il effectuera aussi son master à Lyon, Arnaud Dupré finira par être capable de courir sur les berges du Rhône les yeux fermés. © Marc Taillard
En partant du principe qu’il effectuera aussi son master à Lyon, Arnaud Dupré finira par être capable de courir sur les berges du Rhône les yeux fermés. © Marc Taillard
Partager cet article sur:
30.03.2021

En France pour ses études, le demi-fondeur Arnaud Dupré doit composer avec une gestion stricte de la crise

Pierre Schouwey

Athlétisme » Ne pas se fier à l’image de «carte postale» des berges du Rhône baignées de soleil. «C’est vrai que la photo ne reflète malheureusement pas la réalité de ces derniers mois», relève Arnaud Dupré, parti vivre à Lyon il y a une année et demie pour suivre une formation d’ostéopathe. «L’idéal aurait été d’intégrer la HES en ostéopathie de Fribourg, la seule qui existe en Suisse. Malheureusement, j’ai raté les tests d’entrée…» D’où un déménagement qui a peu à peu viré au calvaire pour le sportif de haut niveau qu’il est. La normalité, celle du bouchon lyonnais pris d’assaut par les touristes et sentant bon les quenelles ou l’andouillettes, pour ne faire que dans le cliché gastronomique

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00