La Liberté

Vaud appelle à plus de générosité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Conseil d’Etat vaudois a martelé hier par la voix de son ministre de l’Economie Philippe Leuba (à gauche), à quel point il n’était pas possible d’aller plus vite pour essayer de compenser les dégâts causés par la pandémie. Keystone
Le Conseil d’Etat vaudois a martelé hier par la voix de son ministre de l’Economie Philippe Leuba (à gauche), à quel point il n’était pas possible d’aller plus vite pour essayer de compenser les dégâts causés par la pandémie. Keystone
Partager cet article sur:
15.01.2021

Après les mesures annoncées par le Conseil fédéral pour lutter contre le virus et soutenir l’économie

Raphaël Besson

Pandémie » Accusé parfois d’avoir manqué d’anticipation, le Conseil d’Etat vaudois a fait flèche de tout bois jeudi, se disant pleinement «engagé et mobilisé».

Il a martelé par la voix de son ministre de l’Economie Philippe Leuba à quel point, il n’était pas possible d’aller plus vite pour essayer de compenser les dégâts causés par la pandémie. Le grand argentier Pascal Broulis a critiqué de son côté «le décalage» de la Confédération entre les annonces de nouvelles restrictions d’activités et celles présentant les mesures de soutien aux acteurs obligés de fermer contre leur gré. Un appel à ouvrir davantage la bourse a été lancé à l’attention du Conseil fédéral, pour un montant d’au min

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00