La Liberté

Un permis humanitaire appuyé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
16.06.2021

Grand Conseil » Le Parlement vaudois dit oui à un permis humanitaire pour Solomon Arkisso.

Le Parlement vaudois envoie un signal pour le retour en Suisse de Solomon Arkisso, expulsé en Ethiopie le 27 janvier dernier. Avec 72 voix pour, 63 contre et 5 abstentions, il a accepté une résolution qui invite le Conseil d’Etat à demander au Conseil fédéral la délivrance de toute urgence d’un visa humanitaire.

«Depuis son retour, Solomon Arkisso est contraint de vivre caché pour fuir les persécutions», a déclaré Hadrien Buclin, d’Ensemble à gauche, auteur de la résolution. Il a rappelé l’appartenance de l’homme renvoyé à l’ethnie Oromo et sa proximité avec le parti d’opposition Oromo Liberation Front, cible de persécutions des autorités. «Le pays est déchiré par la guerre civile et gouverné par un pouvoir autoritaire, qui n’hésite pas à enfermer des opposants politiques et des personnes issues de minorités ethniques», a-t-il poursuivi.

A droite, le député PLR Guy Gaudard

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00