La Liberté

Prisons vaudoises critiquées

Partager cet article sur:
15.01.2021

Surpopulation » Un rapport du Grand Conseil critique les conditions de détention.

Surpopulation carcérale, places de travail insuffisantes dans les lieux de détention et accès aux soins psychiatriques non équivalents pour les femmes et les hommes détenus dans les prisons vaudoises: telles sont les critiques émises par le rapport annuel de la Commission des visiteurs du Grand Conseil (CVGC), publié hier.

Ce rapport 2019-2020, qualifié de «fouillé et sans concession» par la commission elle-même, sera prochainement soumis à l’examen des parlementaires. Créée en 2012, la CVGC et ses sept membres est chargée de vérifier les conditions de détention des prisonniers dans tous les pénitenciers du canton et de s’assurer qu’elles soient conformes aux lois suisses et aux engagements internationaux.

De juillet 2019 à juin 2020, la commission a visité neuf établissements et s’est entretenue avec une centaine de personnes détenues, communique-t-elle. La CVGC constate que la surpopulation carcérale reste «importante et problématique». Les constructions prévues aux Grands Marais à Orbe ainsi que les rénovations des prisons du Bois-Mermet à Lausanne et de la Tuilière à Lonay sont, dans ce contexte, très attendues. Elles «permettront à moyen terme une amélioration des conditions de détention». La commission invite toutefois le Conseil d’Etat à «démontrer que le nombre de places sera suffisant à long terme».

Elle relève par contre sa «satisfaction» concernant la mise en place progressive d’alternatives à la détention, telle que la surveillance électronique et le travail d’intérêt général. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00