La Liberté

Feu vert au parc éolien

Partager cet article sur:
22.04.2021

Sainte-Croix » Le Tribunal fédéral a rejeté les recours contre le projet contesté depuis les années 2000.

Le parc éolien de Sainte-Croix franchit une étape décisive. Contesté depuis le début des années 2000, il a obtenu le feu vert du Tribunal fédéral (TF), qui a rejeté l’essentiel des recours des opposants au projet.

Publié hier, l’arrêt du TF ouvre la voie à la construction du premier parc éolien du canton de Vaud et clôt une procédure entamée en 2003, s’est félicité le Conseil d’Etat. Il a estimé que cette décision constituait «un jalon important en matière de jurisprudence, notamment sous l’angle de l’intérêt national prépondérant désormais conféré au développement des énergies renouvelables.»

Les juges de Mon Repos ont en effet rappelé dans leur arrêt que certaines atteintes à la protection de la nature et du paysage étaient admises par la législation sur l’environnement, à condition qu’elles soient inévitables, que le projet soit d’intérêt public et qu’il ne puisse pas être réalisé ailleurs.

Les six mâts prévus sur les hauteurs de Sainte-Croix doivent permettre la production de 20 à 26 GWh par année, soit l’équivalent de la consommation d’environ 6100 ménages. Selon Romande Energie, le porteur du projet, le montage des éoliennes pourrait être réalisé au cours du printemps ou de l’été 2023, pour une mise en production à l’automne de cette même année.

«On craignait cette décision. Le combat juridique est désormais plié», a reconnu Jean-Marc Blanc, secrétaire général de Paysage-Libre Vaud. Outre les aspects liés au paysage et à la faune, il a regretté que les nuisances sonores liées aux éoliennes n’aient pas été prises en compte par les juges fédéraux.

ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00