La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Essentiel ou néfaste à la démocratie?

La population vaudoise est appelée à se prononcer sur la création d’un Conseil de la magistrature

Raphaël Besson

Publié le 13.09.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Votation cantonale » La très sombre affaire Claude D. a marqué les esprits par sa cruauté hors du commun. La mort de la jeune Marie, tuée en mai 2013 par ce récidiviste, avait soulevé une émotion sans pareille. A la tragédie pour la victime et sa famille était venue s’ajouter une polémique forte sur le fonctionnement des institutions. Au moment d’agir, l’assassin était aux arrêts domiciliaires, ce qui avait choqué et entraîné une querelle entre la justice et la politique, soit entre une conseillère d’Etat et le Grand Conseil. Pour beaucoup, la si essentielle séparation des pouvoirs n’avait pas été respectée.

Ce rappel et le souvenir que chacun en a donnent son contexte à la votation cantonale du 25 septembre sur l’instauration d’un Conseil de la magistrature. Au-delà des ques

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11