La Liberté

Départ de Ronald Vonlanthen de l'HFR: «il nous faut une gestion médicale stable»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Annamaria Müller, présidente du conseil d'administration de l'Hôpital fribourgeois, ici accompagnée de Marc Devaud, directeur général. © Corinne Aeberhard
Annamaria Müller, présidente du conseil d'administration de l'Hôpital fribourgeois, ici accompagnée de Marc Devaud, directeur général. © Corinne Aeberhard
Partager cet article sur:
22.04.2021

La nouvelle est tombée mercredi soir: le directeur médical de l'Hôpital fribourgeois (HFR) Ronald Vonlanthen démissionne avec effet immédiat, moins de deux ans après son arrivée. Réaction d'Annamaria Müller, présidente du conseil d'administration de l'hôpital.

Propos recueillis par Nicolas Maradan

Le poste de directeur médical de l'Hôpital fribourgeois (HFR) commence à ressembler à un siège éjectable. Faut-il revoir le cahier des charges?

Cela fera partie des réflexions à mener. Nous devrons voir comment nous pouvons rendre ce poste plus stable. Il faut que les exigences, les responsabilités et les compétences nécessaires soient claires. Je ne suis pas sûre que ce soient là les raisons pour lesquelles M. Vonlanthen s'en va car nous ne connaissons pas encore vraiment les causes, nous n'avons pas encore pu en discuter. Mais il est clair que tous les éléments doivent être pris en compte car il nous faut absolument une gestion médicale stable qui donne de la confiance pour le futur.

«Créer des stratégies autour des personnes, c'est risquer leur éch

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00