La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Viol sur fond de tabou culturel

Le Tribunal de la Sarine s’est penché hier sur une affaire mêlant réseaux sociaux et dogmes religieux rétrogrades. © Charly Rappo-archives
Le Tribunal de la Sarine s’est penché hier sur une affaire mêlant réseaux sociaux et dogmes religieux rétrogrades. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
Publié le 13.11.2021

Un jeune homme a abusé de son ex-amie issue d’une famille musulmane rigoriste. Il a été condamné

Marc-Roland Zoellig

Justice » Pour les juges du Tribunal pénal de la Sarine, il ne fait aucun doute que le jeune homme qui comparaissait hier devant eux a usé d’un moyen de pression particulièrement retors pour contraindre son ex-petite amie, qui ne voulait plus de lui, à un rapport sexuel. Issue d’une famille musulmane très rigoriste, la jeune femme craignait par-dessus tout que ses parents apprennent qu’elle avait entretenu, durant plusieurs années, une relation houleuse et toxique avec un individu extérieur à la communauté. Et pire encore, que cette relation avait été consommée.

Stress post-traumatique

Une nuit d’hiver de 2019, l’accusé, décrit comme égocentrique, capricieux, immature et impulsif par plusieurs témoins entendus durant l’enquête, s’est introduit dans la chambre de son ex en passant par une fenêtre qu&r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00