La Liberté

Une initiative pour susciter le débat

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Composé de citoyens et d’élus, le Comité citoyens HFR, présidé par Marc Monney (au centre), a lancé hier la première étape de l’initiative pour des urgences et des soins aigus de proximité dans le canton. © Alain Wicht
Composé de citoyens et d’élus, le Comité citoyens HFR, présidé par Marc Monney (au centre), a lancé hier la première étape de l’initiative pour des urgences et des soins aigus de proximité dans le canton. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.02.2021

Un comité citoyen veut ancrer dans la Constitution cantonale les urgences et les soins aigus de proximité

Maud Tornare

Hôpital » La population fribourgeoise pourrait bien avoir son mot à dire sur l’avenir hospitalier du canton. Un comité citoyen vient en effet de lancer la première étape d’une initiative populaire qui vise à ancrer dans la Constitution fribourgeoise le principe d’urgences 24 heures sur 24 et de soins aigus de proximité dans le canton. Présenté hier matin à la presse, le texte sera déposé le 26 février à la Chancellerie d’Etat. Le Comité citoyen HFR aura ensuite 90 jours, du 12 mars au 11 juin, pour recueillir les 6000 signatures nécessaires à l’aboutissement de l’initiative en votation populaire.

Egalité de traitement

«Nous répondons à une demande de la population inquiète sur les intentions de l’HFR. Nous avons été entendus par la direction de l’h&ocir

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00