La Liberté

Une ex-policière enquête à l’évêché

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Spécialisée dans l’audition de victimes d’abus sexuels, Rita Menoud (aux côtés de Mgr Charles Morerod) a passé tous les dossiers au crible. © Charly Rappo
Spécialisée dans l’audition de victimes d’abus sexuels, Rita Menoud (aux côtés de Mgr Charles Morerod) a passé tous les dossiers au crible. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
20.10.2021

Face au scandale des abus sexuels dans l’Eglise de France, l’évêque Charles Morerod fait le point

Patrick Chuard

Eglise » Un chiffre hallucinant a secoué l’institution catholique au début du mois: 330’000 enfants et mineurs ont été agressés sexuellement dans l’Eglise de France entre 1950 et nos jours, selon le rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (La Liberté du 6 octobre). Des abus commis par des prêtres ou des laïcs.

Face à ce constat, Charles Morerod veut d’abord penser aux victimes: «Cela constitue un grand nombre de vies blessées. Une seule victime, c’est déjà une de trop», affirme l’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF). Toutefois, ces chiffres ne l’étonnent pas. «Je n’ai pas de raison de penser que les proportions sont très différentes en Suisse, déclare-t-il. Nous devons aujourd’hui regarder cette r&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00