La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un défi bon pour la santé

Le concept du Dry January – un mois de janvier sans alcool – fait des émules dans le canton

Après les excès liés aux fêtes de fin d’année, certains Fribourgeois se sont lancés dans le Dry January, défi visant à ne pas boire une goutte d’alcool durant tout le mois de janvier. © Alain Wicht
Après les excès liés aux fêtes de fin d’année, certains Fribourgeois se sont lancés dans le Dry January, défi visant à ne pas boire une goutte d’alcool durant tout le mois de janvier. © Alain Wicht

Nicole Rüttimann

Publié le 29.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Fribourg » «Un verre de vin? Non merci, pas avant février!» Si ce dialogue pourrait sembler surréaliste, il n’en est rien pour les adeptes du Dry January, concept visant à se passer d’alcool durant tout le mois de janvier. Né en Grande-Bretagne en 2013, il a gagné la France avant de s’implanter officiellement en Suisse en 2021. Si de nombreux Suisses n’ont pas attendu cette reconnaissance officielle pour relever le défi, ils étaient «plusieurs milliers d’inscrits» l’an passé, selon un communiqué du Groupement romand d’études des addictions (GREA). Fort de ce succès, le Dry January vit donc sa 2e édition: jusqu’à lundi, professionnels, institutions et hôpitaux, «invitent le public à réfléchir au rapport à l’alcool individuel et collectif», unis pour la santé.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00