La Liberté

Sylvie Bonvin-Sansonnens: «Je représente les gens de la plaine»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sylvie Bonvin-Sansonnens tentera de reconquérir le siège du Conseil d’Etat que les Verts ont perdu en 2018. © Charly Rappo
Sylvie Bonvin-Sansonnens tentera de reconquérir le siège du Conseil d’Etat que les Verts ont perdu en 2018. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
11.10.2021

La Verte Sylvie Bonvin-Sansonnens est l’une des deux Broyardes en lice pour le Conseil d’Etat

Nicolas Maradan et Delphine Francey

Elections » Après une première tentative malheureuse en 2018, la Verte broyarde Sylvie Bonvin-Sansonnens, présidente du Grand Conseil, tente à nouveau sa chance pour décrocher un siège au Conseil d’Etat.

Vous l’avez dit vous-même, il reste un peu d’amertume après le duel fratricide avec la socialiste Valérie Piller Carrard lors de l’élection complémentaire de 2018. Aujourd’hui pourtant, vous posez sur les mêmes affiches. Tout est oublié?

Sylvie Bonvin-Sansonnens: Non. On en discute et on s’aperçoit qu’on aurait pu faire plus juste les uns les autres. Nous sommes avec le Centre gauche-PCS et les socialistes comme des frères et sœurs. Quoi qu’il arrive, nous resterons de la même famille. On se chamaille, il y a les petits qui grandissent, les grands qui n’aimeraient

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00