La Liberté

Oui à la transparence de la politique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Grand Conseil a adopté hier une loi d’application pour la transparence du financement des partis politiques. Celle-ci fait suite à l’initiative acceptée en mars 2018 par la population. Charly Rappo-archives
Le Grand Conseil a adopté hier une loi d’application pour la transparence du financement des partis politiques. Celle-ci fait suite à l’initiative acceptée en mars 2018 par la population. Charly Rappo-archives
Oui à la transparence de la politique
Oui à la transparence de la politique
Partager cet article sur:
17.12.2020

Le parlement a concrétisé hier l’initiative sur le financement des partis politiques votée en 2018

Nicolas Maradan

Grand Conseil » Jusqu’à aujourd’hui, trois cantons – Tessin, Genève et Neuchâtel – ont déjà légiféré en matière de transparence du financement des partis politiques. Et trois autres – Fribourg et Schwytz en 2018 ainsi que Schaffhouse au mois de février dernier – ont accepté des initiatives portées par la Jeunesse socialiste demandant aux organisations politiquement impliquées de dévoiler le contenu de leur porte-monnaie. Les Schwytzois ont rapidement mis l’ouvrage sur le métier mais se sont heurtés à un recours au Tribunal fédéral déposé par les initiants eux-mêmes et partiellement accepté début novembre. Fribourg a mis plus de temps mais est finalement parvenu à mettre sous toit une loi d’application. Hier matin, celle-ci a été valid&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00