La Liberté

Non à l’économie locale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.04.2021

Riaz » Mardi soir s’est tenue la dernière séance du premier Conseil général de l’histoire de Riaz.

Comptes et bilan de législature étaient au menu de la dernière séance du premier Conseil général de la commune gruérienne. Seuls rebondissements d’une soirée plutôt calme, deux refus consécutifs de transmettre à l’exécutif des postulats en faveur de l’économie locale. Déposé par Anne Favre Morand (ps et indépendants) et Amélie Gapany (plr), le premier visait la promotion de la production locale riazoise. «Le Conseil général inciterait juste la commune à s’inscrire dans le projet du développement durable», a notamment présenté Anne Favre Morand, future conseillère communale.

Un argument qui n’a pas convaincu les groupes du Centre et de l’UDC. «Nous estimons que ce n’est pas à la commune d’effectuer une promotion qui concerne les privés. Le recensement et l’élaboration d’un guide peuvent devenir fastidieux», a souligné Dominique Magli (le centre). Dix-sept élus ont rejeté l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00