La Liberté

Lorna Haas, maman de 23 orphelins

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Lorna Haas séjourne actuellement à Estavayer-le-Lac après y avoir vécu une dizaine d’années. © Alain Wicht
Lorna Haas séjourne actuellement à Estavayer-le-Lac après y avoir vécu une dizaine d’années. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.04.2021

Ayant connu la guerre étant enfant, elle crée un orphelinat aux Philippines après avoir vécu à Estavayer

Chantal Rouleau

Humanitaire » «Ils m’appellent Nanay, maman dans le langage local. Je les protège et les aime comme mes propres enfants.» Une étincelle éclaire le regard de Lorna Haas, 56 ans, lorsqu’elle parle, dans un anglais teinté d’un fort accent, des 23 enfants de 7 à 20 ans habitant à l’orphelinat Holy Trinity qu’elle a créé en 2015 à Zamboanga City, aux Philippines. Originaire de ce pays, elle a épousé un Suisse et a vécu pendant une dizaine d’années à Estavayer-le-Lac où elle se trouve actuellement. Après des divergences d’opinions avec le comité de l’association suisse qui soutenait l’orphelinat, elle est venue en terres helvétiques pour créer une nouvelle structure dont elle est la présidente. «Je suis là par amour pour les enfants», soupire-t-elle, ne cachant

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00