La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les poissons côtoient les ingénieurs

Basée à Villaz-Saint-Pierre, la start-up Bionomous a conçu un appareil utilisé dans les laboratoires

L’appareil développé par Bionomous permet de trier des œufs de poissons-zèbres, de plus en plus utilisés dans la recherche scientifique. Alain Wicht © La Liberté
L’appareil développé par Bionomous permet de trier des œufs de poissons-zèbres, de plus en plus utilisés dans la recherche scientifique. Alain Wicht © La Liberté

Thibaud Guisan

Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Economie » C’est une start-up qui a la particularité d’héberger deux aquariums dans ses locaux. Chez Bionomous SA, les poissons côtoient les ingénieurs. Cette société, basée sur le site du Vivier à Villaz-Saint-Pierre, développe et produit des machines qui servent à automatiser le tri et le pipetage d’organismes miniatures. Ces équipements se retrouvent petit à petit dans des laboratoires de recherche et d’entreprises du monde entier.

Issue d’un projet de recherche de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Bionomous vient de lancer officiellement la commercialisation de son appareil, baptisé EggSorter. «Les premières machines ont été installées il y a deux semaines en Oregon, aux Etats-Unis», relève Frank Bonnet, directeur et cofondateur de la start-up, qui indique que c

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11